Après votre formation, la recherche d’emploi

Que l’on soit jeune diplômé ou plus expérimenté, la recherche d’emploi est une étape de la vie qui peut s’avérer stressante et parfois semée d’embûches.  Voici donc quelques conseils et astuces applicables à tous, que l’on soit à la recherche de son premier emploi ou que l’on cherche à changer ou à en retrouver un après une période de chômage…

Comment faire ?

Vous venez de finir vos études ou vous êtes à la recherche d’un travail après une période d’activité, et vous ne savez pas par quel bout vous y prendre. Et bien pour commencer, sachez que, pour faire simple, il y a deux grandes manières de mener à bien cette tâche : la réponse à des annonces ou la candidature spontanée.

En premier lieu, vous serez sûrement comme tout le monde à l’affût de toutes les annonces correspondant à vos attentes auxquelles vous pourrez répondre. Et vous aurez raison, si vous faites régulièrement le tour de sites spécialisés comme Pôle Emploi ou l’Apec (aide à l’emploi pour les cadres), vous pourrez à coup sûr tomber sur des offres qui seront susceptibles de vous intéresser et auquel votre profil pourra correspondre. Si ces deux conditions sont réunies, il vous faudra alors faire preuve de rapidité en envoyant une candidature adaptés à l’entreprise, après avoir fait des recherches à son sujet, précisant pourquoi vous souhaitez travailler pour eux, en quoi vos études ou vos expériences précédents vous ont permis de développer les qualités/compétences nécessaires pour faire du bon travail à ce poste (pour plus de précision voir notre article sur les lettres de motivations). Votre CV se doit d’être actualisé, avec une photo récente, et attrayant. Attention pour les jeunes à ne pas tomber dans le tort de trop en dire : les CV de 2 pages sont à bannir totalement et sont réservés à des rares cas de personnes ayant une expérience très précise et pointue dans un domaine particulier.

emploi1

Ensuite, suite à un délai d’attente raisonnable, si l’entreprise ne vous a pas recontacté il vous faudra la relancer, en leur rappelant que vous leur avez fait parvenir votre candidature et que vous êtes toujours intéressé par le poste. L’avantage de cette procédure est que vous savez directement à quel travail vous postulez et pour qui, tout en ayant conscience qu’ils ont effectivement un besoin. Le problème est que vous pourriez très bien ne pas correspondre au profil et que de nombreux candidats seront eux aussi sur les rangs. Cela nous amène donc à notre deuxième façon de faire : la candidature spontanée.

En effet, il ne faut surtout pas négliger le pouvoir des candidatures spontanées sur la recherche d’emploi.

Même si vous n’avez pas la garantie que l’entreprise a effectivement un besoin, la vue de votre profil ou un petit coup de chance pourrait les motiver à vous rencontrer et envisager une nouvelle embauche. Les règles sont un petit peu différentes puisqu’il vous faut trouver vous-même des idées d’entreprises à contacter et ensuite définir sur quel poste vous souhaitez candidater. La lecture de journaux pour l’emploi,  l’utilisation de bons mots clés sur GOOGLE et le bouche à oreille vous permettront de savoir à qui vous devrez adresser vos divers envois de CV. Dans ce cas-là, pas question non plus de rédiger un CV et une lettre de motivation type, et ce même si vos cibles se ressemblent énormément. Il est indispensable que vous vous renseigniez sur l’entreprise, sur sa culture, sur la personne qui va recevoir votre candidature de façon à lui adresser de façon nominative, et que tout cela constitue autant d’élément qui vous aideront à vous faire votre avis savoir expliquer pourquoi celle-là plutôt qu’une autre. De la même façon que pour les annonces, après un délai raisonnable, n’hésitez pas à les recontacter pour leur rappeler votre existence et votre disponibilité.

Si vous êtes un étudiant à la recherche d’un stage d’été, les règles sont les mêmes. Il ne vous faut pas vous limiter à certaines offres ou types d’entreprises mais ouvrir vos horizons à des endroits auxquels vous n’auriez pas pensé, en prenant des renseignements auprès de votre mission locale ou de vos professeurs. Même si un stage a toujours une durée déterminée, il est important de faire une candidature ciblée car si vous arrivez à accrocher le recruteur, vous pourrez très bien à la fin de votre stage et si les conditions sont réunies vous voir proposer une embauche à plus long terme.

Les sites spécialisés :

emploi2Pôle emploi et l’Apec sont tout à fait indiqué lorsque l’on est à la recherche d’un emploi après ses études et que l’on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Des sites comme Explorajob au principe innovant permettent d’envoyer votre CV à de multiples recruteurs sans le faire manuellement. Un gros plus et des informations de professionnels du secteur RH disponibles gratuitement expliquant comment faire une bonne lettre de motivation : En effet, ils contiennent, en plus des offres régulièrement mises à jour, des rubriques de conseils adaptées à toutes les situations et notamment aux jeunes diplômés, afin de savoir comment mettre votre candidature en valeur et optimiser vos chances de décrocher un entretien d’embauche. Il ne faut donc pas hésiter à rechercher des méthodes simples et efficaces sur internet avant de rédiger vos CV et lettres de motivation. Ces conseils sont la plupart du temps, gratuits et augmenteront vos chances de décrocher un entretien et un emploi. N’hésitez pas à puiser dans ces sources de conseils pour ne pas vous retrouver isolé devant votre recherche d’emploi et parfois céder au découragement. En effet, cela demande patience et organisation mais fournir tous ces efforts sera, à la longue, payant.

Et si je décroche un entretien ?

Votre travail a fini par être récompensé par une invitation à un entretien d’embauche. Vous êtes alors un peu stressé et ça se comprend. Pas de panique, l’organisation intervient à ce moment-là. En reprenant votre lettre de motivation, vous aurez déjà les grandes lignes de comment expliquer vos compétences, en vous souvenant qu’il est important d’avoir en tête des situations réelles ou vous avez su les mettre en œuvre. Pour les plus jeunes, c’est le moment de montrer votre motivation en prouvant avec vos études et diverses expériences de stage et emploi saisonnier que vous saurez vous adapter et apprendre rapidement. Au moment de rencontrer le recruteur soyez naturel, on remarque souvent quand on en fait trop ! Dites-vous que si vous êtes là c’est que votre profil l’intéresse et que c’est déjà un atout en votre faveur.

Vous avez donc les cartes en main pour démarrer votre recherche d’emploi ! N’oubliez pas, parmi toutes ces astuces et explications, de faire fonctionner votre réseau. En effet, demander à ses connaissances reste souvent un bon moyen rapide et efficace de connaître des postes vacants ! Pour en savoir plus, vous pouvez également vous rapprocher du centre Pole emploi le plus proche de votre domicile et demander un rendez vous personnalisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>